Vacances

Chers émulatrices et émulateurs,
Chers visiteuses et visiteurs, amies et amis,

Nous vous souhaitons d'excellentes vacances d'été, ensoleillées et enrichissantes.
Puissiez-vous profiter pleinement de moments de repos, de détente et de rencontres, peut-être en vous (re)plongeant dans la lecture de nos publications !

Nos bureaux sont fermés du 12 juillet au 1er août. Nous vous donnons donc rendez-vous à la rentrée pour vous faire découvrir nos prochaines éditions et répondre au mieux à vos attentes.

D'ici là, nous vous remercions de votre fidélité et vous adressons nos plus cordiaux messages.


Société jurassienne d'Émulation

Actualités passées

Rendez-vous aux membres à Bienne

Chères et chers Ami-e-s de la Société jurassienne d'Émulation, 

Nous serions heureux de vous revoir lors de l’assemblée générale, qui se tiendra le samedi 13 mai 2017 à 10h à Bienne. Merci de consulter l’invitation ci-jointe.

Par ailleurs, notre nouvelle publication 'Inoubliable Baiser' de Gaëlle Schwimmer a reçu le soutien des généreux donateurs suivants: LoRo (délégation jurassienne), Fondation Loisirs-Casino, Commune de Soyhières, FARB. Nous leur adressons nos plus sincères remerciements pour la confiance et le soutien qu'ils nous ont accordés. Le livre est disponible ici sur notre site.

Autre fait qui nous met du baume au coeur, la Société jurassienne d'Émulation a reçu un important soutien financier pour développer son catalogue littéraire et artistique. Nous sommes ravis et reconnaissants auprès de la Conférence intercantonale de l'Instruction publique (CIIP) pour cette subvention bienvenue. L'annonce a été faite lors du Salon du Livre. Ci-après, l'article publié sur www.actualitte.com.

Rappelons aussi que les Actes 2016 sont sortis de presse. Voici quelques mots sur le contenu (lien). 

Enfin, la fin des travaux de l'A16 nous donne l'opportunité de céder à prix réduit les Cahiers d'archéologie jurassienne (CAJ), liés pour la plupart aux découvertes faites sur le tracé. Vous trouverez la liste ici

Merci de votre intérêt à vivre et créer la culture jurassienne.

Nous vous invitons également à suivre nos activités sur Facebook.

Nous nous réjouissons de vous revoir et vous adressons notre très cordial salut.

Société jurassienne d'Émulation

Les Actes 2016 sont sortis de presse

Mais que fait la police ? S’agissant des Actes de la Société jurassienne d’Émulation (S.J.É.), elle évolue, parfois… C’est ainsi que pour l’édition 2016 de notre vénérable publication, nous avons troqué le traditionnel Times par un caractère d’inspiration classique, mais avec un cachet plus moderne et plus dynamique, le Warnock pro. Notons encore que les trois rédacteurs des cahiers (Dominique Suisse, pour les arts et les lettres, Damien Becker, pour les sciences et Matthieu Gillabert, pour l’histoire) ont été mis au régime sec, ce qui a eu pour heureuse conséquence un amaigrissement de plus de 100 pages des Actes (470 pages contre près de 600 l’année dernière).

Sur le plan du contenu, la présente édition propose 15 articles d’excellente facture, auxquels il faut ajouter 4 communications, ainsi que la chronique littéraire (notes de lecture concernant 13 ouvrages).

Le cahier des sciences fait la part belle aux étudiants avec le résumé d’un bachelor sur les grands mammifères du miocène (10 millions d’années) retrouvés à Charmoille, ainsi qu’un travail de maturité de Gauvain Saucy qui a fait un impressionnant recensement des amphibiens autour de l’étang de la Noz (sud-ouest de Bellelay). Qui imaginerait en effet qu’il est possible de capturer 20 000 tritons, grenouilles et autres crapauds en à peine un mois sur un terrain de quelques centaines de mètres carrés !

Relevons, dans le cahier d’histoire, le résumé des conférences données dans le cadre du colloque Vienne 1815 – Bienne 2015 pour marquer les 200 ans du congrès de Vienne, événement ô combien important dans la destinée de la région jurassienne. On découvrira aussi avec ravissement dans cette partie un combat théologico-politico-économique pour décider qui est le maître du temps ! Nous serons également emportés avec passion (et pour les quarantenaires delémontains avec une pointe de nostalgie) dans les 30 ans de lutte épique qu’a menés le Groupe pour un centre de la jeunesse et de la culture afin de donner un digne successeur au mythique Caveau.

Le cahier des arts et des lettres, lui, nous emmène voyager : de La Neuveville à Venise, du Ladakh à Anvers. Au travers de photos sublimes, nous découvrirons aussi bien l’acte de création d’une œuvre lors de la Biennale de Venise que les démarches d’une association locale pour faire connaître et soutenir la population du Zanskar, haute vallée perdue de l’Himalaya indien.

Pour finir, la traditionnelle rubrique « Vie de la société » retrace les activités des cercles et des sections lors de l’année écoulée. À noter, dans le procès-verbal de la dernière assemblée générale, un bel hommage à François Guenat, ancien conservateur du Musée jurassien d’histoire naturelle et récipiendaire, à titre posthume, du prix Jules Thurmann.

Il peut être encore utile de rappeler que contrairement à l’image que se font parfois les gens de sa société mère, les Actes ne sont ni austères ni élitistes. Ils ouvrent ainsi très volontiers leurs pages au profane comme au spécialiste, au chercheur chevronné comme au lycéen encore en formation. Avis aux amateurs…

Les Actes 2016 ont été mis en pages par Demotec S.A. à Porrentruy et tirés à 1 700 exemplaires par l’imprimerie Pressor à Delémont. Ils seront accessibles en ligne dès cet automne sur le site www.e-periodica.ch. Pour les amoureux du papier et de l’objet-livre, ils peuvent être commandés auprès du secrétariat de la S.J.É., rue du Gravier 8, 2900 Porrentruy ou directement sur notre site www.sje.ch.

Delémont, le 31 mars 2017

Amalric Oriet Responsable de la commission des Actes de la S.J.É.

Nouveau Comité au Cercle littéraire

Le nouveau comité avec de gauche à droite : Tristan Donzé, Chantal Calpe-Hayoz, Steve Richard, Géraldine Rérat, Laurence Frainier, Élodie Altermath, Dominique Blétry, Marie-Jeanne Carnal

Le Cercle littéraire de la Société jurassienne d’Émulation était réuni à Moutier lundi. Il a enregistré le départ des membres du comité actuel, dont son président, Vincent Froté, qui en a tenu les rênes durant quatre ans. Ils ont été félicités pour leur engagement bénévole, leur volonté de bien servir leur cercle et leur passion pour la littérature.

En accord avec le comité directeur de la SJE, une toute nouvelle équipe a été désignée. Elle est composée de personnes venant du Jura bernois, du Jura et de Bienne. Élodie Altermath-Paupe de Porrentruy a elle été nommée présidente ad intérim.

Les premières tâches du nouveau comité seront de constituer le bureau, de fixer des objectifs prioritaires dans les choix des activités, de préparer la programmation des manifestations dès cet automne et d’envisager des collaborations fructueuses sur l’ensemble du Jura historique et de Bienne. /ami (Texte repris de RFJ : Lien)

Le comité du Cercle d'archéologie s'étoffe

Comité du Cercle d'archéologie de la S.J.É. Photo RFJ.

Le comité du Cercle d’archéologie de la Société jurassienne d’Émulation se veut dynamique. Il a tenu ses assises annuelles samedi 25 mars au Nouveau Musée de Bienne. Et il s’est étoffé en accueillant Margot Miermont, jeune archéologue française installée en Ajoie, et Laetitia Macler, spécialiste de la comptabilité, qui reprend la caisse des mains de Lucette Stalder ; cette dernière reste membre du comité. Le comité est ainsi composé de 9 membres représentant l’entier du Jura historique. Fort de 223 membres, le Cercle d’archéologie organise plusieurs activités au cours de l’année.

Il n’est pas nécessaire d’être archéologue pour devenir membre du Cercle d’archéologie : toute personne intéressée au passé de la région est la bienvenue et peut s’annoncer directement auprès de la Présidente du Cercle, Ursule Babey, par courriel ou téléphone (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou 078/602 08 58). (Texte repris du communiqué de presse sur RFJ - Lien

Inoubliable baiser - sortie du livre et exposition

Inoubliable baiser, textes et photographies de Gaëlle Schwimmer, 2017

 

C’est avec grand plaisir que la Société jurassienne d’Émulation (SJE) et Gäelle Schwimmer vous informent de la parution de l’ouvrage intitulé  Inoubliable Baiser.

Cette publication présente le travail de Gaëlle Schwimmer sur la thématique d’un baiser inoubliable entre deux personnes. Au cours de ce projet, la photographe a souhaité découvrir les émotions ressenties lors de ce moment unique marquant les esprits et surtout les cœurs. Plus d’une quarantaine de participants se sont ainsi livrés à son objectif et lui ont raconté leur histoire. Leurs images et témoignages se dévoilent au fil des pages de cet ouvrage.

La SJE est aujourd’hui très heureuse de soutenir la démarche novatrice et expérimentale de l’artiste qui parvient à rendre au genre photographique sa dimension quotidienne et expressive. Avec cette première publication, la SJE souhaite également contribuer au rayonnement de la carrière artistique de Gaëlle Schwimmer.

L'exposition des photos est ouverte du 12 au 26 mars à la Galerie La Cave, Route de France 35b, 2805 Soyhières. Vernissage le 11 mars, à 18h00.

Vous pouvez visionner les vidéos accompagnant l'ouvrage "Inoubliable baiser" sur Youtube à cette adresse.

Vous pouvez commander le livre ici.

Inoubliable baiser - soutien au projet

Inoubliable baiser
Inoubliable baiser, photographie de Gaëlle Schwimmer, 2016

La Société jurassienne d'Émulation publiera en mars un livre intitulé Inoubliable baiser de Gaëlle Schwimmer. Dans ce projet artistique, quarante participants racontent un baiser inoubliable de leur vie pendant que l'auteur les photographie. Le but est de saisir les expressions générées par les émotions liées à ce souvenir impérissable.

En parallèle, vous pouvez soutenir la réalisation d'une exposition sur le même thème (pour plus d'informations cliquez sur le texte surligné). 

Voeux 2017

Illustration de Richard Henry pour le livre L’Héritage des Sombres (2016) de Pascal Lovis.

Mesdames, Messieurs,

Chères émulatrices, chers émulateurs,

Nous avons à cœur de vous remercier chaleureusement de votre fidélité. Sans votre soutien, le paysage culturel du Jura serait, à n’en pas douter, fort différent.

La Société jurassienne d’Émulation (SJE) joue un rôle de premier plan dans la vie culturelle de notre région. Elle peut aussi compter sur de nouveaux membres qui sauront, à leur manière, poursuivre le chemin tracé et contribuer au travail de mise en valeur et du développement du patrimoine et de la culture vivante du Jura tout entier.

Nous nous réjouissons déjà des grands projets éditoriaux qui seront lancés en 2017.

Le roman de fantaisie médiévale de Pascal Lovis, L’Héritage des Sombres, récemment sorti de presse, a connu un vif succès. Tout comme le dernier-né de notre collection « Rouge et Or », Cléobule, qui nous fait découvrir les pensées d’un pasteur de campagne.

Les Actes, les éditions, les activités des cercles et des sections démontrent la vitalité de la SJE. Votre présence à nos manifestations est pour nous un plaisir et nous nous réjouissons de vous revoir lors de prochaines rencontres.

En 2016, nous sommes heureux d’avoir pu rendre les Actes de la SJE accessibles en ligne, via le lien www.e-periodica.ch. Cet instrument précieux n’aurait pu être mis à disposition des Jurassiens et de tous les amis du Jura historique, sans de nombreuses collaborations, dont celle de la Bibliothèque cantonale jurassienne.

Notre assemblée générale aura lieu à Bienne le samedi 13 mai 2017 et vous êtes d’ores et déjà invités à en réserver la date.

Vous pourrez toujours consulter gratuitement le Dictionnaire du Jura en ligne (DIJU) (www.diju.ch).

Nous vous souhaitons, Mesdames, Messieurs, chères émulatrices, chers émulateurs, une année 2017 faite de découvertes culturelles et humaines enrichissantes.

 

Les "Actes" sont disponibles en ligne et gratuits

Nous sommes ravis de vous informer que les Actes de la Société jurassienne d’Émulation sont désormais disponibles en ligne.

Avec le concours de la Bibliohèque Cantonale, de la Bibliothèque Nationale et la mise à disposition du serveur de la bibliothèque de l’EPFZ, vous pouvez désormais consulter les Actes depuis leur origine jusqu’à nos jours.

C’est un instrument précieux à disposition des Jurassiens et de tous les amis du Jura historique dont les articles n’étaient que pour certains d’entre eux que disponibles sous forme de fac-similés.

Vous pouvez les consulter ici : Lien vers e-periodica.ch.

Nous vous convions également à participer aux différentes activités organisées par la Société jurassienne d'Émulation. Vous les trouverez sur notre site internet www.sje.ch.

Nouveau site internet

Vous l'aurez constaté, notre nouveau site vient d'être mis en ligne. Créé par Clément Nussbaumer, étudiant à l'École polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL), il a le mérite de hiérarchiser les nombreuses informations relatives à notre société. Nous le félicitons et le remercions vivement pour ce travail conséquent. 

Parmi les grandes modifications, l'accès à la boutique vous permet de commander nos dernières parutions. L'agenda est plus fonctionnel. Le visuel est contemporain et nous remercions également Nathalie Imhof, graphiste directrice de l'agence Monokini à Lausanne pour son avis de spécialiste. 

Nous espérons que vous trouverez toutes les réponses à vos questions et sommes toujours à votre service pour tout renseignement complémentaire. 

Beaux livres jurassiens et nouvelles activités

Un livre paru dans notre collection "Rouge et Or" connaît un beau succès en raison de son contenu indémodable et de la qualité de l'appareil critique. Il s'agit de Théophile-Rémy Frêne, Cléobule ou Pensées diverses d’un Pasteur de Campagne. L'édition a été préparée par André Bandelier et Pierre Bühler. 

Commandez-le en ligne (lien). 

Un autre beau livre, hors collection, sortira de presse cet automne. Vous en voyez une illustration ci-dessus. Dans le genre fantasyL'Héritage des Sombres est le premier livre de Pascal Lovis. La RTS lui consacre un sujet à visionner ici (lien). Une histoire dans un monde imaginaire à découvrir bientôt.

Par ailleurs, nos Cercles d'études et nos Sections organisent de nombreuses activités ces prochains temps, auxquelles vous êtes invité-e-s. 

Les Actes 2015

Le cru 2015 apporte son lot de petites nouveautés au service d’un fort diversifié et de grande qualité.

Sur le plan formel et architectonique, on peut relever un grand nombre d’innovations : tout d’abord, les trois parties principales des Actes ont été redéfinies en tant que cahier. Chacun de ceux-ci s’ouvre par un éditorial du membre de la commission qui y officie en tant que rédacteur (Mme Dominique Suisse pour le cahier des arts et des lettres, M. Damien Becker pour le cahier des sciences et M. Matthieu Gillabert pour le cahier d’histoire). De plus, les textes de chaque cahier sont répartis en deux groupes en fonction de leur extension, les contributions courtes d’un côté, les articles de fond avec développement de l’autre. Tous les textes commencent en belle page, à l’exception des chroniques littéraires qui débutent néanmoins toujours sur une page blanche. Par ailleurs, chaque chronique est illustrée avec un médaillon représentant la couverture de l’ouvrage résumé. L’ensemble de ces éléments aère et structure chaque cahier et donne également plus de rythme à leur lecture. Dans le même esprit, nous avons ajouté des titres courants en tête de chaque page ; en page paire, on trouve le titre du cahier et en page impaire, le titre de l’article ou de la communication. Cette signalétique ayant naturellement pour but de faciliter le repérage et la navigation du lecteur. Dernier point, nous avons généralisé l’emploi des majuscules et des capitales accentuées, conformément aux nouvelles recommandations de la dernière édition du Guide du typographe. Toutes ces innovations rendent l’ouvrage vivant et dynamique et font totalement oublier qu’avec ses 584 pages, on est en présence de l’édition la plus étoffée de ces vingt dernières années.

Notons encore que les Actes font également leur révolution dans le monde numérique. En effet, dès cette année, le contenu du présent volume (tout comme, graduellement, celui des années précédentes) sera intégralement accessible en ligne via la plateforme RERO.ch. Par voie de conséquence, les tirés à part papier sont abandonnés. Cette nouvelle offre, mise sur pied en partenariat avec la Bibliothèque cantonale jurassienne, augmentera substantiellement la visibilité de la publication phare de la S.J.É. et permettra aux chercheurs d’avoir un accès rapide et efficace aux dernières publications relatives au patrimoine jurassien, en particulier dans le domaine scientifique. Vous pouvez les consulter ici : Lien vers e-periodica.ch.

Sur le plan du contenu, l’édition 2015 réserve une place de choix aux actes du colloque organisé à l’occasion du tricentenaire de l’abbatiale de Bellelay. Tout le cahier d’histoire est dévolu à cet unique thème. Sur près de deux cents pages, ce ne sont pas moins de neuf auteurs qui évoquent les caractéristiques et l’histoire — parfois rocambolesque — du complexe conventuel, de la vie de son concepteur à l’interprétation de l’architecture de son église, en passant par ses épisodes brassicoles et verriers ! De plus amples informations seront mises à disposition par MM. Jean-Claude Rebetez et Damien Bregnard, éditeurs des actes de ce colloque.

Le cahier des sciences s’ouvre par un hommage à François Guenat, récemment décédé dans sa septante-neuvième année. Fondateur du Musée jurassien des sciences naturelles, cet ancien professeur de biologie du Lycée cantonal a été désigné à titre posthume comme récipiendaire du prix Jules Thurmann pour l’ensemble de son œuvre. Celui-ci sera remis à son épouse lors de la cent cinquante et unième assemblée générale de la S.J.É. à Fribourg à la fin du mois de mai. Cinq autres communications suivent. Elles concernent la Fondation paléontologique jurassienne, le résumé du livre de José Ribeaud ayant pour sujet la décharge de Bonfol, la génomique des tillandsioidées, deux redécouvertes botaniques en ville de Porrentruy et une anecdote astronomique impliquant le demi-frère d’Oussama Ben Laden !

Les articles de fond commencent avec une étude rafraîchissante concernant les noms patois de certaines plantes en tant que vecteur d’un savoir populaire. Le sujet de recherche suivant relate dix années de fouilles archéologique et paléontologique dans la grotte de Bonabé, avec pour point d’orgue la mise au jour de restes d’Homo sapiens datant du premier âge du fer. S’ensuivent deux articles magnifiquement illustrés, le premier concernant le compte rendu du retour des pinsons du Nord dans le Jura lors de l’hiver 2014-2015 dans la forêt au-dessus de Bassecourt et le second concernant un superbe, mais peu connu coléoptère de nos régions : la Rosalie des Alpes. Pour terminer ce cahier, Philippe Bassin trace une rétrospective des efforts déployés pour la réhabilitation et la protection des marais et étangs de Damphreux, avant que Marielle Choulat, élève au Lycée cantonal, ne nous emmène à la chasse aux orchidées dans le Clos du Doubs, étude réalisée dans le cadre de son travail de maturité.

Dans la partie consacrée aux arts et aux lettres, le lecteur découvrira avec intérêt deux contributions littéraires, Métamorphoses de François Beuchat et Cyclothérapie par Hugues Richard. Entre ces deux textes s’inscrivent trois reportages concernant la XVe biennale de Visarte dans les fours à chaux de Saint-Ursanne, la lecture de textes de Francis Giauque servie par la comédienne Anne Comte et la douzième édition du festival Piano à Saint-Ursanne, ainsi qu’un résumé du livre Bellelay, à Dieu et à diable de Jeanne Lovis consacré à la biographie du chanoine prémontré Grégoire Voirol. Pour clore le cahier des arts et des lettres, la traditionnelle chronique littéraire propose les résumés de quinze ouvrages ayant rythmé la vie littéraire régionale de ces derniers mois.

La dernière partie des Actes 2015 développe sur une centaine de pages la vie de la Société. Comme à l’accoutumée, on y trouvera un compte rendu de la cent cinquantième assemblée générale de la S.J.É. qui a eu lieu au Noirmont, les rapports d’activité des commissions, des cercles et des sections, les comptes 2014 ainsi que les différentes listes de membres.

Comme on le voit, tous les éléments sont réunis pour faire de cette édition 2015 une réussite, tant au niveau de la forme que du fond, et pour garantir la diffusion et le rayonnement du patrimoine et de la culture jurassienne.

 

Sommaire des Actes 2016
Sommaire des Actes 2015
Sommaire des Actes 2014
Sommaire des Actes 2013
Sommaire des Actes 2012
Sommaire des Actes 2011
Sommaire des Actes 2010
Sommaire des Actes 2009
Sommaire des Actes 2008
Sommaire des Actes 2007
Sommaire des Actes 2006

Méditations et univers fantastique

Un livre paru dans notre collection "Rouge et Or" connaît un beau succès en raison de son contenu indémodable. Il s'agit de Théophile-Rémy Frêne, Cléobule ou Pensées diverses d’un Pasteur de Campagne. L'édition a été préparée par André Bandelier et Pierre Bühler.

Théophile-Rémy Frêne (1727-1804), pasteur à Tavannes dans l’ancien Évêché de Bâle, avait laissé un lot de « pensées » à ses après-venants. Des pensées du passé avec une certaine résonance actuelle. Commandez-le en ligne (lien). 

Un livre hors collection sortira de presse cet automne. Dans le genre fantasy, L'Héritage des Sombres est le premier livre de Pascal Lovis. La RTS lui consacre un sujet à visionner ici (lien). Une histoire dans un monde imaginaire à découvrir bientôt. Soutenez ce projet sur Ulule (lien).

 

Remise du Prix Jules Thurmann à François Guenat lors de la 151e AG

La Société jurassienne d’Émulation (SJE) a tenu ses assises annuelles le 21 mai dernier à Fribourg. Quelque 100 émulateurs, invités et représentants des milieux politiques et culturels des cantons de Fribourg, de Berne et du Jura ont été les hôtes de la Section de Fribourg au Musée Gutenberg. Le Président central Martin Choffat, bruntrutain, et la Secrétaire générale, Armelle Cuenat de Pleujouse, ont mené l’assemblée. Fait marquant, le Prix Jules Thurmann a été remis à titre posthume à François Guenat. Sa descendance a décidé de le remettre de suite à Jurassica. Enfin, André Bandelier a présenté son dernier livre et a reçu le titre de membre d’honneur de la SJE. 

Ce dernier est émulateur depuis quarante ans. Avec la parution de Théophile-Rémy Frêne : Cléobule ou Pensées diverses d’un Pasteur de Campagne, en mai 2016, et pour l’ensemble de ses publications à la SJE autour de Théophile-Rémy Frêne (6 volumes en tout), pour son engagement bénévole autour d’autres publications, dont celle sur Bévilard qui sortira de presse l’année prochaine, pour ses compétences reconnues mises au service du Cercle d’Études historiques et de ses Lettres d’information, en qualité de membre fondateur et animateur, le Conseil de la SJE a décidé de porter André Bandelier au rang de membre d’honneur. Il a été élu par acclamations lors de l’AG.

Le Prix Jules Thurmann fut l’événement de la matinée. Créé en 1956 par la SJE, ce prix scientifique récompense des auteurs jurassiens ou des travaux consacrés au Jura dans le domaine des sciences naturelles. Il est remis tous les cinq à dix ans et est de 5'000 francs. Cette année, un groupe de travail composé de membres du Cercle d’études scientifiques (CES) (Jean-Pierre Sorg, Président, Peter Anker, Damien Becker et Michel Gigon) et de membres du Comité directeur de la SJE a choisi de le décerner à François Guenat, à titre posthume. Après un hommage rendu par Joseph Chalverat, membre du CES et ancien conservateur du Musée des Sciences naturelles (MJSN), le prix a été remis à la femme et à la fille du récipiendaire. Sa descendance a décidé de l’offrir directement à Jurassica, par le biais de Damien Becker, conservateur actuel de Jurassica. Un fonds sera créé exclusivement pour mettre en valeur les travaux de François Guenat, fondateur du MJSN. 

 

Martin Choffat (Président de la SJE), Laurence Guenat-Siffert (la fille), Marie-Thérèse Guenat (la femme) et les petits-enfants de François Guenat, récipiendaire du Prix Jules Thurmann, Damien Becker (conservateur à Jurassica Museum et jardin botanique) et Armelle Cuenat (Secrétaire générale de la SJE).

Suite aux messages politiques et à celui du Président central (Lien), l’Assemblée a accepté les rapports d’activité de la Secrétaire générale (Lien), des Commissions des Actes et des Éditions, du responsable du Dictionnaire du Jura en ligne (DIJU), des Cercles, ainsi que les comptes 2015 et le budget 2016.

Myriam Müller-Perruchoud de Porrentruy a cédé sa place de responsable des Actes à Amalric Oriet de Courroux. L’imérienne Dominique Suisse quant à elle, prend la place d’Anne Sanglard, delémontaine démissionnaire du Comité directeur.

Parmi les préoccupations du Comité directeur, il faut citer la nouvelle politique de recrutement de membres qui porte doucement ses fruits, ainsi que la recherche de subventions pour pérenniser le DIJU.

Dans les projets du Comité directeur, signalons la publication d’un livre hors collection qui sortira de presse en fin d’année. Porté par la commission des Éditions, ce livre de fantasy se développera dans un projet de communication autour de ce genre méconnu, qui s’inscrit pourtant dans la lignée des légendes jurassiennes d’Auguste Quiquerez.

L’assemblée, agrémentée d’un intermède de musique jazzy, interprété par Jessanna Nemitz, interprète vocale, et Baptiste Maier, batteur, s’est terminée par un buffet dînatoire et la visite de l’exposition de Niki de Saint Phalle.

L'Héritage des Sombres

La parution de L'Héritage des Sombres de Pascal Lovis en automne 2016 sera l'occasion de mettre en valeur la production littéraire dans le Jura et de faire découvrir un roman de fantasy à un public qui, parfois, méconnaît ce genre littéraire.

Ce roman s'inscrit pourtant dans la lignée d'une tradition littéraire jurassienne, celle des contes et des légendes (il suffit de penser à Auguste Quiquerez). 

Pascal Lovis, enseignant de biologie au lycée cantonal de Porrentruy, pratique l'écriture depuis presque 20 ans. L'Héritage des Sombres est son premier roman à paraître. La RTS lui a consacré un reportage à visionner ici (lien). 

Soutenez ce projet sur Ulule (lien). 

Illustration de Célien Milani

Co-édition de la Société jurassienne d'Émulation (SJE) et de Plaisir d'histoire. Projet soutenu par la Commission des Éditions de la SJE. Illustrations de Richard Henry (HDeLeTe). Graphisme: Dimitri Jeannotat

Rendez-vous aux membres à Fribourg

Chères et chers Ami-e-s de la Société jurassienne d'Émulation,

Vous êtes nombreux à soutenir la Société jurassienne d'Émulation (SJE) et nous nous en réjouissons vivement. 

La SJE aura le plaisir de tenir sa 151e assemblée générale le samedi 21 mai prochain à Fribourg.

Vous pouvez vous inscrire en suivant ce lien vers l'invitation et l'ordre du jour. Les nombreuses activités de nos six cercles d'études et nos seize sections seront évoquées, de même que le DIJU (Dictionnaire du Jura en ligne).

Une présentation du livre "Théophile-Rémy Frêne, Cléobule ou les pensées diverses d'un pasteur de campagne", édition préparée par André Bandelier et Pierre Bühler, y sera faite.

L'après-midi, une visite guidée des œuvres de Niki de Saint Phalle vous est offerte par la Section de Fribourg. 

Enfin, les Actes 2015 sortiront de presse le 15 avril prochain, avec leurs rubriques habituelles dévolues aux sciences, à l'histoire, aux arts et lettres et à la vie de la Société. Vous pourrez le commander sur notre site. 

Retrouvez la Société jurassienne d'Émulation sur Facebook.

Nous vous souhaitons de riches découvertes littéraires et culturelles et vous adressons nos plus cordiaux messages.