Les Actes 2016 sont sortis de presse

Mais que fait la police ? S’agissant des Actes de la Société jurassienne d’Émulation (S.J.É.), elle évolue, parfois… C’est ainsi que pour l’édition 2016 de notre vénérable publication, nous avons troqué le traditionnel Times par un caractère d’inspiration classique, mais avec un cachet plus moderne et plus dynamique, le Warnock pro. Notons encore que les trois rédacteurs des cahiers (Dominique Suisse, pour les arts et les lettres, Damien Becker, pour les sciences et Matthieu Gillabert, pour l’histoire) ont été mis au régime sec, ce qui a eu pour heureuse conséquence un amaigrissement de plus de 100 pages des Actes (470 pages contre près de 600 l’année dernière).

Sur le plan du contenu, la présente édition propose 15 articles d’excellente facture, auxquels il faut ajouter 4 communications, ainsi que la chronique littéraire (notes de lecture concernant 13 ouvrages).

Le cahier des sciences fait la part belle aux étudiants avec le résumé d’un bachelor sur les grands mammifères du miocène (10 millions d’années) retrouvés à Charmoille, ainsi qu’un travail de maturité de Gauvain Saucy qui a fait un impressionnant recensement des amphibiens autour de l’étang de la Noz (sud-ouest de Bellelay). Qui imaginerait en effet qu’il est possible de capturer 20 000 tritons, grenouilles et autres crapauds en à peine un mois sur un terrain de quelques centaines de mètres carrés !

Relevons, dans le cahier d’histoire, le résumé des conférences données dans le cadre du colloque Vienne 1815 – Bienne 2015 pour marquer les 200 ans du congrès de Vienne, événement ô combien important dans la destinée de la région jurassienne. On découvrira aussi avec ravissement dans cette partie un combat théologico-politico-économique pour décider qui est le maître du temps ! Nous serons également emportés avec passion (et pour les quarantenaires delémontains avec une pointe de nostalgie) dans les 30 ans de lutte épique qu’a menés le Groupe pour un centre de la jeunesse et de la culture afin de donner un digne successeur au mythique Caveau.

Le cahier des arts et des lettres, lui, nous emmène voyager : de La Neuveville à Venise, du Ladakh à Anvers. Au travers de photos sublimes, nous découvrirons aussi bien l’acte de création d’une œuvre lors de la Biennale de Venise que les démarches d’une association locale pour faire connaître et soutenir la population du Zanskar, haute vallée perdue de l’Himalaya indien.

Pour finir, la traditionnelle rubrique « Vie de la société » retrace les activités des cercles et des sections lors de l’année écoulée. À noter, dans le procès-verbal de la dernière assemblée générale, un bel hommage à François Guenat, ancien conservateur du Musée jurassien d’histoire naturelle et récipiendaire, à titre posthume, du prix Jules Thurmann.

Il peut être encore utile de rappeler que contrairement à l’image que se font parfois les gens de sa société mère, les Actes ne sont ni austères ni élitistes. Ils ouvrent ainsi très volontiers leurs pages au profane comme au spécialiste, au chercheur chevronné comme au lycéen encore en formation. Avis aux amateurs…

Les Actes 2016 ont été mis en pages par Demotec S.A. à Porrentruy et tirés à 1 700 exemplaires par l’imprimerie Pressor à Delémont. Ils seront accessibles en ligne dès cet automne sur le site www.e-periodica.ch. Pour les amoureux du papier et de l’objet-livre, ils peuvent être commandés auprès du secrétariat de la S.J.É., rue du Gravier 8, 2900 Porrentruy ou directement sur notre site www.sje.ch.

Delémont, le 31 mars 2017

Amalric Oriet Responsable de la commission des Actes de la S.J.É.